ACTUS

Actualités

  • Image d'univers artificiel

    IA générative et mutations du travail

    Comment concilier les intérêts des entreprises avec ceux des non-humains ? C’est l’objet de cette conférence organisée IA générative et mutations du travail Les différentes techniques d’apprentissage automatique permettent désormais aux ordinateurs de réaliser des tâches cognitives non routinières. Alors que la transformation numérique n’a jusqu’ici impacté que l’organisation du travail chez les cols blancs – par exemple, avec la démocratisation du travail à distance – , la vague des techniques d’apprentissage automatique risquerait-elle de rendre leurs compétences obsolètes ?  Trois études récentes (et sérieuses) apportent des premières réponses.  Mécanismes des gains d’efficacité au travail par l’IA Une étude de l’Université de Stanford, réalisée dans un centre de service client…

  • RDV à la Fondation Jean Jaurès

    Comment concilier les intérêts des entreprises avec ceux des non-humains ? C’est l’objet de cette conférence organisée SAVE THE DATE ! PAR-DELÀ L’ENTREPRISE À MISSION :POUR DES SOCIÉTÉS À RESPONSABILITÉ ASSUMÉE Les sociétés modernes ne manquent pas d’outils pour concilier les intérêts des entreprises avec ceux des humains : droit du travail, dialogue social, gouvernance coopérative … Mais qu’en est-il avec les non-humains ? Face à l’Anthropocène, quels outils mobiliser pour que l’entreprise prenne mieux en considération les intérêts de la nature ? Pour l’instant, cette question reste un impensé juridique. Plusieurs entreprises ont choisi de prendre les devants. Ici, la nature est devenue actionnaire d’une société. Là, elle dispose…

  • Astrées devient Ultra Laborans

    Il y a un an, Ultra Laborans naissait et rejoignait Astrées. Aujourd’hui, les deux marques fusionnent et ne font plus qu’une. ASTRÉES DEVIENT ULTRA LABORANS Il y a un an, Astrées entamait un rapprochement stratégique avec Ultra Laborans. Les deux équipes partageaient en effet un fervent intérêt pour le dialogue social et les métamorphoses du travail. Ce rapprochement nous semblait être une opportunité pour développer nos effectifs, renforcer nos savoir-faire et élargir notre champ d’action.  Et ce pari s’est avéré gagnant ! À compter du mois de janvier 2024, Astrées devient donc Ultra Laborans. Le cœur de l’association restera bien entendu intact : nos expertises historiques sur l’évolution du travail et du dialogue…

  • Regard décalé sur l’écologie

    A l’occasion de la sortie de deux ouvrages, Emilie propose de décaler notre regard sur notre rapport à la nature pour répondre à la question fondamentale : pourquoi les atteintes au climat et à la biodiversité se poursuivent, REGARD DÉCALÉ SUR L’ÉCOLOGIE A l’occasion de la sortie de deux ouvrages (L’existence écologique, par l’économiste Christian Arnsperger, et Pourquoi nous voulons tuer Greta, par la psychanalyste Bénédicte Vidaillet), Emilie, doctorante en sociologie clinique au sein d’Astrées, propose de décaler notre regard sur notre rapport à la nature pour répondre à la question fondamentale : pourquoi les atteintes au climat et à la biodiversité se poursuivent, alors que les connaissances sont partagées sur…

  • Pour une clinique du travail

    Prescrit, réel, éprouvé : le travail fait l’objet de cliniques plurielles qui visent à reconnaître sa dimension subjective. Pour une clinique du travail Ce mois-ci, Emilie revient sur la différence fondamentale entre le prescrit et réel, mais aussi sur le travail vécu, selon qui nous sommes, et dans quel environnement notre activité s’inscrit. Cette prise en compte de la subjectivité est précisément au cœur d’une approche clinique du travail pour laquelle elle plaide.  L’écart entre prescrit et réel Les sciences du travail reconnaissent depuis plus de soixante-dix ans la différence entre une partie « prescrite » et une partie « réelle » du travail. La démonstration peut se faire de manière simple : votre fiche…

  • Le sens au travail : un marché ?

    La « quête de sens au travail » est une expression devenue courante, qui vient interroger les promesses du travail dans un monde de plus en plus troublé. Le sens au travail : un marché ? Dans la première édition, Emilie nous présentait son projet de thèse, moteur de cette chronique, à travers une première publication. Après l’exploration de thématiques en lien avec ses recherches, elle revient sur le cœur de ses réflexions vis-à-vis de « la quête de sens » au travail. Dans ce sixième numéro, elle souhaite notamment rendre visible l’émergence d’un marché dédié. Qu’entend-on par « quête de sens » ? – Rappel du contexte La «…

  • Un travail trop « psychologisé » ?

    Pourquoi le développement personnel a-t-il un tel succès dans les entreprises ? Accorde-t-on trop de place à la psychologie au travail ? Un travail trop « psychologisé » ? Ce mois-ci, Émilie s’intéresse à l’importance du développement personnel dans la vie des entreprises et des organisations. Pourquoi un tel succès ? Accorde-t-on trop de place à la psychologie au travail ? Liens entre psychologie positive, développement personnel et travail L’adjectif « psychologisé » fait référence au fait de recourir de plus en plus à l’explication des difficultés et réussites des individus par leurs qualités personnelles, tout en niant les facteurs sociaux économiques et historiques. Cette tendance s’appuie sur l’individualisation croissante de nos sociétés,…

  • L’expérience du travail dans l’ESS

    Peut-on dire qu’il existe un rapport au travail spécifique au sein de l’ESS ? Quelles sont les caractéristiques communes au fait d’y être salarié(e) ? L’expérience du travail dans l’ESS Après une première partie portée sur l’émergence et les différents courants de l’économie sociale et solidaire (ESS), Émilie s’intéresse ce mois-ci à la question du travail dans ce secteur. Quelles sont les caractéristiques communes au fait d’y être salarié(e) ? Peut-on dire qu’il existe un rapport au travail spécifique au sein de l’ESS ? Représentation de l’emploi dans l’ESS L’ESS représente 10 % de l’emploi en France, avec plus de 2 millions de salariés. L’employeur « type » de l’ESS est associatif…

  • Comprendre l’Économie Sociale et Solidaire

    C’est l’économie sociale qui apparaît en premier en France au XIXème siècle, par la naissance de mouvements associatifs, coopératifs et mutualistes, dans une époque marquée par des tensions continues entre l’État et la société civile. Comprendre l’Économie Sociale et Solidaire Émilie aborde ce mois-ci l’ESS depuis ses racines pour nous permettre de mieux comprendre ce secteur. Voici le troisième numéro de la chronique « Regards sur le travail » dont la thématique sera divisée en deux parties. L’ESS en France : deux courants historiques distincts L’économie sociale (XIX° siècle) C’est l’économie sociale qui apparaît en premier en France au XIXème siècle, par la naissance de mouvements associatifs, coopératifs et mutualistes,…

  • Au fait, c’est quoi la « valeur travail » ?

    Vous aussi vous entendez régulièrement que le rapport au travail aurait changé ? Que la valeur travail n’est plus la même ? Difficile de réfuter ce constat sans savoir de quoi on parle. Au fait, c’est quoi la « valeur travail » ? Emilie, doctorante au sein d’Astrées, propose le second numéro de sa chronique mensuelle intitulée « Regards sur le travail ». Ce mois-ci, elle s’arrête sur la polysémie du mot travail, les valeurs que l’expression porte par son héritage historique, et les malentendus qui en résultent. Vous aussi vous entendez régulièrement que le rapport au travail aurait changé ? Que la valeur travail n’est plus la même ? Difficile de réfuter ce constat sans…